Browse By

Les applications immobilières

Récemment, les applications iPhone pour trouver ou acheter son logement inondent le marché. Aujourd’hui, plus d’une vingtaine d’applications sont proposés pour trouver la perle rare et s’y sentir bien.

Les applications pour se renseigner sur l’immobilier

La nouvelle technologie facilite grandement la recherche d’un doux foyer car choisir une maison n’est pas une tâche aisée. Les applications iPhone sont des outils géniaux pour les gens pressés.

Pensez à télécharger un simulateur de crédit fiable et renseignez-vous avant de vous lancer. L’application Notaires de France qui est une mine d’informations pour ceux qui désirent réaliser des transactions immobilières et connaître les différences entre les régions.

Les services proposés

Elles proposent un service de proximité et utiles. Au lieu d’attendre d’être connecté à la toile ou de patienter sagement jusqu’à ce qu’un agent nous contacte, l’application permet d’accéder de n’importe où et n’importe quand à une interface interactive et connectée en permanence.

L’autre bonne idée de ces applications est de proposer donc une recherche efficace et organisée. Ces applications fiables permettent d’avoir accès aux informations transmises en temps réels. Ainsi, dès qu’un bien immobilier correspondant à vos critères de recherche est mis en ligne, vous recevez une notification.

Sur certaines applications, vous disposez d’outils supplémentaires pour faire des recherches rapides ou des géolocalisations. Enregistrez vos favoris ou passez un appel en un clic, vous permet d’être réactif et de ne pas rater une belle occasion.

Que vous achetiez ou louez, les applications iPhone vous propose des fiches de visite intégrées afin de vous permettre d’y voir plus clair. Elles vous permettront surtout de prendre vos décisions judicieusement.

Les applications pour Android qui vont vous aider à gérer votre prêt sont nombreuses. C’est le cas par exemple de l’application Loi-Duflot qui permet d’avoir des ressources importantes sur le crédit immobilier.

Comments

comments