Browse By

L’île Maurice abrite des parcours de golf situés dans des complexes haut de gamme

S’offrir une résidence de rêve, oui, mais près d’un golf c’est le nirvana pour les amoureux de la petite balle blanche !

Cette tendance, qui a vu le jour dans les années 70 en France, séduit de plus en plus. Toutefois, le marché a connu un ralentissement, surtout à cause des crises. De surcroît, développer un terrain de golf est mal perçu du point de vue écologique. Est-ce que le golf est en danger, vu que le nombre de licenciés ne cesse de diminuer ?

Un tournoi pourrait changer la donne, en l’occurrence le Ryder’s Cup qui aura lieu à Paris en 2018. Cet événement pourrait booster le développement de ce secteur, surtout que le marché de la revente anime les transactions. Les golfeurs et les personnes qui sont fans de calme verdoyant sont séduits. Ils ont une pléiade de destinations pour assouvir leur passion. Des domaines golfiques voient le jour dans divers pays, notamment à Maurice. Cette petite île de l’océan Indien est un paradis pour golfeurs ! Le Four Seasons Golf Club Mauritius at Anahita est implanté dans un sanctuaire de la vie sauvage. La vue donne sur une eau azur et des collines luxuriantes. Le parcours de golf a été conçu par le golfeur sud-africain Ernie Els, offrant un finish au bord de l’océan qui vous fera vibrer.

Four Seasons Golf Club Mauritius

Four Seasons Golf Club Mauritius

Le nord de l’île Maurice – une zone hautement touristique – accueillera sous peu un parcours de golf au Parc de Mont Choisy. Peter Matkovitch a imaginé le parcours de 18 trous situé dans un domaine qui abrite des résidences luxueuses. Les amoureux de la petite balle blanche passeront des heures sur ce beau parcours et, le soir venu, siroteront leur cocktail préféré dans une des résidences du complexe, surtout que la fiscalité de l’île Maurice est fort avantageuse.

En effet, avec un permis de résident en poche, l’investisseur qui réside sur l’ile plus de six mois pourra bénéficier d’un taux d’imposition sur les revenus. De surcroît, il n’existe aucune taxation ni sur les successions (sous certaines conditions), ni sur les plus-values.

Comments

comments