Quel statut faut-il pour devenir mandataire immobilier ?

Quel statut faut-il pour devenir mandataire immobilier ?

Apparu en France dans les années 2000, le métier de mandataire immobilier fait partie des récentes professions du secteur immobilier. Plusieurs personnes exercent aujourd’hui ce métier avec des titres différents. Certains sont des agents permanents d’une entreprise et d’autres travaillent en tant mandataire immobilier indépendant. Découvrez dans ce guide tout sur le statut des mandataires immobiliers !

Le statut de salarié

Être salarié fait partie des statuts du métier de mandataire immobilier. Ici, ce dernier signe un contrat de travail avec une entreprise spécialisée dans l’immobilier. À cet effet, il représente un agent immobilier titulaire d’une carte professionnelle. Il fait désormais partie d’une équipe spécialisée dans l’immobilier avec des missions propres. Sachez néanmoins que cette forme d’emploi est le plus rare dans le secteur. Toutefois, être : salarié en tant que mandataire immobilier présente plusieurs avantages. Au nombre des atouts du statut de salarié d’un mandataire immobilier, on peut citer :

A voir aussi : Qui décide d’accorder un prêt immobilier ?

  • Bénéficie d’un contrat de travail renouvelable ou non ;
  • Avoir un salaire fixe à l’avance ;
  • Possibilité d’augmenter son salaire grâce à des commissions lors de ventes ;
  • Travailler en équipe.

Par contre, qu’être mandataire immobilier salarié est généralement réservé à des personnes qui ont suivi une formation dans le domaine et qui bénéficient d’une expérience favorable. Les recruteurs, dans le souci de recruter des mandataires immobiliers compétents, prennent en compte tous ces critères.

A découvrir également : Comment définir une résidence principale ?

Le statut de VRP salarié

Comparativement au statut de salarié simple, le statut de VRP salarié est plus courant et présente plus d’avantages. Tout se passe ici comme chez un mandataire salarié à la seule différence que le personnel perçoit des avancées de ses commissions. En effet, le statut de VRP salarié encourage plus le mandataire immobilier dans l’exercice de ses fonctions. Le fait de pouvoir entrer en possession d’une partie de ses commissions est en quelque sorte une forme de garantie. Le salarié ici est plus motivé et moins limité dans le délai qu’il faut pour bénéficier de ses commissions.

Le mandataire immobilier indépendant

Avant tout, choisi de devenir mandataire immobilier, c’est opter pour une réelle liberté professionnelle. C’est la principale raison pour laquelle le statut de mandataire immobilier indépendant est le statut le plus courant. De nos jours, 78% des mandataires immobiliers exercent leurs missions sous cette forme. Dans ce cas, le mandataire immobilier n’est généralement pas au premier plan. Il travaille sous le contrat signé par l’entreprise spécialisée en immobilier avec laquelle il collabore.

Bien que ce statut présente quelques limites, les avantages liés à ce statut sont très nombreux. En premier, le mandataire immobilier indépendant est très libre. Il a la possibilité de personnaliser ses prestations. En plus, il peut fixer les prix qu’il veut et peut trier parmi les offres qui lui sont : présentées.

Articles similaires

Lire aussi x