Comment rembourser un loyer impayé ?

Comment rembourser un loyer impayé ?

Le principe de la location exige que le locataire paye à tant son loyer pour pouvoir y habiter. Il arrive des situations involontaires ou imprévus pouvant mettre le locataire dans des difficultés financières. Rembourser son loyer impayé étant une priorité, il existe heureusement des aides pour loyer impayé. Grâce à ces aides, vous pouvez facilement surmonter ces épreuves et être en règle auprès de votre bailleur. Découvrez ici comment rembourser son loyer impayé !

L’APL : une aide au logement de la CAF

L’APL représente l’une des meilleures solutions pour rembourser un loyer impayé en cas de difficulté. En effet, l’aide personnalisée au logement (APL) s’adresse en particulier aux :

A lire aussi : La solution pour éviter de payer deux loyers quand on déménage

  • Colocataires ;
  • Locataires ;
  • Sous-locataires d’un bien immobilier loué partiellement ou intégralement.

Toute personne figurant dans l’une des catégories citer en dessus peut bénéficier du recouvrement de l’aide personnalisée au logement (APL). Par contre, les personnes concernées doivent être de moins de 30 ans ou être hébergé auprès d’un accueillant familial. Il s’agit en effet d’une aide de la CAF s’inscrivant dans le cadre d’éviter les loyers impayés. Cette aide concerne impérativement les résidences principales conventionnées et situant en France.

A lire en complément : Qu’est-ce qu’un logement suroccupé ?

Le montant attribué aux locataires endettés varie selon leurs profils, le montant du loyer, les ressources et la valeur du bien immobilier. En cas de colocation, la CAF calcule l’APL en fonction des ressources personnelles de chacun d’eux. Pour bénéficier de l’aide personnalisée au logement, vous devez vous rendre sur le site de la CAF. Une fois sur le site, vous aurez besoin : de votre titre de séjour en cours de validité ou de votre copie recto verso d’une pièce d’identité ; votre relevé d’identité bancaire et une attestation de loyer daté et signé par votre foyer d’hébergement ou votre bailleur.

L’allocation de logement à caractère familial (ALF)

L’APL n’est pas la seule option pour rembourser un loyer impayé. Vous pouvez également vous tourner vers l’allocation de logement à caractère familial (ALF). Il s’agit d’une aide financière destinée à réduire le coût de votre loyer à conditions de ressources. Cette aide financière est destinée aux résidents en foyer d’hébergement, locataires et colocataires qui n’ont pas droit à l’APL. Pour bénéficier de cette aide financière, vous devez remplir une des conditions ci-après :

  • Vous êtes un jeune ménage ;
  • Vous percevez l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) ou des prestations familiales ;
  • Aussi, si vous êtes en état de grossesse, seule ou vivant en couple sans personne à charge ;
  • Vous avez à votre charge un collatéral, un descendant ou un ascendant dans l’impossibilité d’occuper un emploi ou atteint d’incapacité permanente de 80% au moins ;
  • Vous avez un ascendant de plus de 65 ans à charge.

Le processus à suivre pour bénéficier de cette aide financière est le même que celui illustrés dans le cas de l’APL. De même, le prix de cette aide financière varie selon le profil de chaque locataire.

Articles similaires

Lire aussi x