Catégories

Est-il obligatoire d’assurer une trottinette ?

Est-il obligatoire d’assurer une trottinette ?

La trottinette est un véhicule classé dans la catégorie des engins à déplacement personnel. Elle peut être motorisée ou non. Lorsqu’elle est électrique, elle est considérée comme un engin de déplacement motorisé (EDPM) ou nouveau véhicule électrique individuel (NVEI). L’une des questions qui revient souvent sur la table concernant la trottinette est liée à son assurance. En effet, de milliers de personnes se préoccupent toujours sur l’obligation d’avoir une assurance pour sa trottinette avant de circuler sur la voie publique. Dans cet article, découvrez toutes les informations pour éclaircir ce sujet.

Que dit la législation française par rapport à l’obligation d’assurer une trottinette ?

Comme je l’ai mentionné un peu plus haut, il existe deux types de trottinette. La trottinette électrique ou motorisée et la trottinette traditionnelle. Si vous disposez d’une trottinette traditionnelle, vous n’avez pas besoin de l’assurer avant de rouler sur la voie publique. Par contre, pour la trottinette électrique, la situation se complique. Elle est classée dans la catégorie des véhicules terrestres à moteur. Par conséquent, conformément à l’article L211-1 du code des assurances, l’assurance est obligatoire pour les trottinettes.

A voir aussi : Quand résilier une assurance habitation ?

Peu importe la vitesse maximale de votre trottinette, dès lors qu’elle est motorisée, l’assurance devient obligatoire. Toutefois, la seule assurance obligatoire pour une trottinette électrique demeure la garantie responsabilité civile. Si vous êtes responsable d’un accident pendant que vous circulez avec votre trottinette, elle vous permet d’indemniser la victime. Par contre, elle ne propose aucune indemnisation pour votre trottinette électrique. Même si elle est endommagée.

Quelles sont les conséquences en cas de défaut d’assurance pour une trottinette ?

Si vous n’avez pas d’assurance pour votre trottinette et vous circulez sur la voie publique, vous êtes exposé à des conséquences financières et juridiques. Primo, l’absence d’assurance est sanctionnée. Au cas où vous ne souscririez pas une assurance obligatoire pour trottinette électronique, vous risquez une amende pouvant atteindre 3 750 euros.

A lire en complément : Quel est le prix d’une assurance prêt immobilier ?

Vous risquez aussi une peine de travail d’intérêt général, une peine de jour-amende, l’interdiction de conduire certains véhicules à moteur. Vous pouvez être aussi obligé d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière, et de même assister à la confiscation de la trottinette électrique. Toutefois, suivant l’article 495-17 et le code de procédure pénale, l’action publique est susceptible d’être éteinte par le paiement d’une amende forfaitaire de 500 euros minoré à 400 euros et majoré à 1 000 euros.

Secondo, le risque financier est majeur. Il est peut être plus important que le paiement d’une amende. Pendant que vous circulez avec votre trottinette électrique et que rayez une voiture, vous devrez payer vous-mêmes les réparations à la victime.

Dans le même temps, si vous blessez une personne et que l’accident que vous avez occasionné entraîne des frais médicaux coûteux ou une invalidité, il est possible que la victime se retourne contre vous. Vous devez alors l’indemniser vous-même. Comme vous le savez, en fonction du degré de blessure, l’indemnisation peut atteindre des sommes extrêmement conséquentes. Votre situation financière à long terme sera donc en péril.

Combien coûte l’assurance d’une trottinette électrique ?

En moyenne, l’assurance d’une trottinette électrique peut coûter entre 60 euros et 500 euros par an. Le coût de l’assurance varie essentiellement en fonction du type, de la taille et aussi de la capacité de la batterie de votre trottinette. Mis à part ces caractéristiques, le montant de l’assurance va aussi dépendre de la couverture que vous choisissez. La couverture minimale peut coûter 68 euros par an pour les trottinettes électriques standard, 104 euros par an pour les trottinettes tout-terrain et 183 euros par an pour les trottinettes sportives.

Par contre, pour une couverture complète, le coût moyen d’une garantie annuel s’estime à 425 euros pour les trottinettes standards, 1 012 euros pour les trottinettes sportives et 968 euros pour les tout-terrain. En matière des facteurs qui provoquent une revue à la hausse du coût de l’assurance, on retrouve également le profil du conducteur (précisément son âge), les conditions hivernales. Si vous avez une garantie vol ou dommage le coût peut s’avérer salé en fonction du prix du modèle.

Articles similaires

Lire aussi x