Catégories

Les différents types de défiscalisation immobilière

Les différents types de défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière est un moyen pour les investisseurs de réduire leur impôt sur le revenu en investissant dans l’immobilier. Il existe différents dispositifs, chacun offrant des avantages fiscaux spécifiques. Dans cet article, nous allons passer en revue six types de défiscalisation immobilière.

Loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation qui vise à encourager l’investissement locatif neuf ou réhabilité en offrant des avantages fiscaux aux investisseurs. Ces derniers peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21% du montant de leur investissement, répartie sur une période de 12 ans. Pour bénéficier de la loi Pinel, ils doivent acheter un bien immobilier neuf ou réhabilité, respecter les normes énergétiques en vigueur, et louer le bien nu à un locataire pour une durée minimale de 6 ans.

A découvrir également : Pourquoi demander l'avis d'imposition pour une location ?

Loi Malraux

La loi Malraux vise à encourager la rénovation et la restauration de divers biens immobiliers. Ces biens doivent être obligatoirement situés dans des secteurs sauvegardés ou des zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP). Les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 30% des dépenses engagées pour la restauration de l’immeuble. Cette réduction est calculée en fonction du montant des travaux de rénovation et de la durée de conservation du bien immobilier.

Loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard a pour objectif de susciter l’investissement dans les résidences de services (résidences étudiantes, résidences pour personnes âgées, etc.). La réduction d’impôt est égale à 11% du prix de revient du placement, répartie sur une période de 9 ans. Les investisseurs doivent se porter acquéreurs d’un bien immobilier qui doit être neuf ou en état futur d’achèvement, situé dans une résidence de services répondant aux critères d’éligibilité, afin de bénéficier de la réduction d’impôt. Ils doivent aussi le louer meublé à un exploitant pour une durée minimale de 9 ans.

A voir aussi : Quelles sont les obligations en matière d'investissement Censi-Bouvard ?

Monuments historiques

Le but de ce dispositif de défiscalisation immobilière est d’encourager les investisseurs à investir davantage dans des biens immobiliers classés ou inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. La réduction, dans ce cas, consiste en une déduction du revenu global égale aux dépenses engagées pour la restauration de l’immeuble. La déduction fiscale est plafonnée à 100 000 euros par an et peut être étalée sur plusieurs années.

Déficit foncier

Le déficit foncier encourage la rénovation de biens immobiliers anciens. Les investisseurs peuvent déduire les travaux de rénovation de leur revenu global, ce qui permet de réduire leur impôt sur le revenu. Cependant, ce dispositif limite la déduction au montant des travaux réalisés. Cela peut aussi être reporté sur les 10 années suivantes.

Loi Girardin

La loi Girardin est un dispositif de défiscalisation qui vise à encourager l’investissement immobilier dans les départements et régions d’outre-mer (DROM). Cette loi englobe une réduction d’impôt allant jusqu’à 40% du montant investi, répartie sur une période de 6 ou 12 ans en fonction de la durée de location du bien.

Articles similaires

Lire aussi x