Catégories

Quand résilier une assurance habitation ?

Quand résilier une assurance habitation ?

La sensation d’avoir tout sous contrôle est tellement réconfortante que nous donnerons n‘importe quoi pour l’avoir. C’est d’ailleurs dans cette optique que nous souscrivons à des assurances pour tout. Nous avons alors des assurances pour nos téléphones, nos voitures et même pour nos habitations. Toutefois, bien que ces assurances soient très avantageuses, certaines raisons peuvent nous amener à les résilier. Cet article vous informe sur quand vous pouvez résilier votre assurance habitation.

Sans raison pendant que votre contrat d’assurance habitation est en cours

Il est possible de résilier son assurance habitation pendant qu’il est en cours. Par contre, vous ne pouvez pas résilier votre assurance habitation juste après y avoir souscrit. En effet, il faut à l’assuré attendre que soit passée la première échéance du contrat.

A lire également : Est-il obligatoire d'assurer une trottinette ?

Cette période passée, il suffit à l’assuré d’envoyer une lettre pour résilier l’assurance. La lettre doit être envoyée à l’assureur deux mois avant la date d’échéance généralement d’une année.

Si l’échéance de l’assurance habitation est de plusieurs années, l’assuré se verra remboursé. Le montant du remboursement équivaut au reste du temps pour lequel l’assuré avait payé soustrait du temps déjà épuisé.

A lire également : Résilier mon assurance habitation avec la loi Hamon

Lors d’un éventuel problème

Les assurances habitation peuvent êtres réalisées lors d’un changement de situation par exemple. Par changement de situation nous voulons parler :

  • de déménagement ;
  • d’augmentation du risque ;
  • de modification des termes du contrat.

Ici, la procédure reste la même. L’assuré envoie une lettre de renonciation à l’assurance et reçoit un accusé de réception. Dans le cas d’une augmentation du risque, l’assuré doit en informer l’assureur dans un délai de 15 jours ouvrables après constat.

Dans le cas de modification du contrat, l’assuré, s’il n’a pas été prévenu peut résilier son assurance habitation. La résiliation peut quand même être rejetée si le contrat stipule que des modifications de conditions sont possibles.

La mort de l’assuré peut aussi déclencher la résiliation de l’assurance habitation. En principe, l’assurance continue même après la mort de l’assuré mais ses héritiers peuvent y mettre fin. C’est possible via une lettre de résiliation envoyée à l’assuré. La résiliation prend effet un mois après.

Quand l’assuré est malhonnête

Il n’y a pas que l’assuré qui peut résilier le contrat d’assurance habitation. Il existe certains clients qui ne paient pas leurs cotisations. En votre qualité d’assureur vous pouvez résilier l’assurance habitation 10 jours après l’échéance.

Si l’assureur découvre aussi que l’assuré a fait économie de vérité quant à sa situation, il peut résilier le contrat. Pour le faire, il envoie à l’assuré une lettre pour lui notifier la résiliation et sa cause. 10 jours après, l’assurance habitation est bien résiliée.

En cas de changement de situation personnelle

Les raisons pour résilier une assurance habitation peuvent être multiples. Effectivement, un changement de situation personnelle importante peut vous inciter à chercher une autre couverture d’assurance avec des garanties plus adaptées.

Si l’on parle ici de « changement de situation personnelle », on pense souvent aux situations suivantes :

Mariage ou divorce
Déménagement
Achat d’un bien immobilier en cours ou fini
Départ des enfants du foyer familial, etc.

En cas de mariage ou de divorce, il est possible que les deux parties aient déjà chacune leur propre contrat d’assurance habitation avant la célébration du mariage. Dans ce cas-là, il faudra simplement choisir le contrat qui convient le mieux au couple et résilier l’autre contrat.

Lorsque vous déménagez dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison, il est impératif que votre assureur soit informé rapidement afin qu’il puisse adapter votre couverture à vos besoins réels. Si vous changez également de ville, cela peut avoir un impact sur le tarif annuel, car certaines régions sont plus exposées aux risques naturels, tels que les inondations et les tremblements de terre, qu’il faudra prendre en compte lorsqu’on choisit son assurance habitation.

Il faut savoir également que si vous achetez une nouvelle propriété immobilière, le nouveau logement doit être assuré dès sa prise de possession. Sinon, les conséquences financières qui surviennent suite à un sinistre seront prises en charge par le propriétaire actuel.

Quant au départ des enfants du foyer familial pour aller étudier en dehors du domicile familial, vous devez prendre en compte cette situation.

La résiliation doit se faire dans le respect des délais légaux énoncés dans votre contrat. N’oubliez pas que vous devez souscrire une nouvelle assurance habitation avant la fin du préavis pour ne pas rester sans couverture d’assurance pendant une période prolongée.

Suite à une augmentation de la prime d’assurance

Une autre raison fréquente pour la résiliation d’une assurance habitation est une augmentation de la prime d’assurance. Cette augmentation peut être justifiée par l’assureur, mais elle peut aussi sembler excessive. Si tel est le cas, vous pouvez envisager de trouver une nouvelle compagnie d’assurance.

Il faut noter que les assureurs doivent respecter certaines règles lorsqu’ils augmentent leurs tarifs. Ils doivent informer l’assuré à l’avance et expliquer clairement pourquoi ils ont décidé d’augmenter la prime. Ils doivent aussi donner un préavis suffisant avant que cette augmentation ne prenne effet.

Si vous considérez que votre assureur a augmenté votre prime sans justification valable ou qu’il n’a pas respecté les règles en vigueur, vous pouvez contacter son service clientèle pour tenter de régler ce litige.

Il faut comparer les offres des autres compagnies afin de voir si elles peuvent proposer un contrat plus avantageux avec des garanties similaires voire meilleures. Il faut bien tenir compte du fait qu’un prix attractif peut cacher des prestations moins performantes et/ou un niveau moindre en termes de services proposés, notamment dans le domaine indemnisatoire.

Gardez aussi à l’esprit qu’en changeant d’assureur pendant la durée du contrat en cours (résiliation annuelle tacite reconduction), vous risquez potentiellement de perdre vos avantages acquis au fil des années auprès de votre ancien assureur (bonus).

Pour trouver la meilleure offre possible, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance habitation en ligne. Les comparateurs sont des outils très utiles pour obtenir rapidement une liste de devis adaptés à vos besoins et à votre budget.

Si vous êtes mécontent de l’augmentation de votre prime ou que vous trouvez que les garanties ne sont plus adaptées à vos besoins réels, il est tout à fait légitime de chercher ailleurs une couverture qui convient mieux. Toutefois, avant de prendre une décision définitive sur la résiliation d’une assurance habitation, prenez le temps d’évaluer toutes les options disponibles et comparez bien les offres proposées par différentes compagnies afin de trouver le contrat le plus avantageux pour vous.

Articles similaires

Lire aussi x