Qui décide d’accorder un prêt immobilier ?

Qui décide d’accorder un prêt immobilier ?

Pour la réalisation de vos projets immobiliers, vous aurez besoin de contracter un prêt puisqu’il s’agit d’investissements généralement conséquents. Pour débloquer les fonds, il faut en amont que la banque puisse valider votre demande de prêt. C’est un processus qui suit plusieurs étapes pour se voir accorder un prêt immobilier.

Accorder un prêt immobilier : qui le décide ?

Lorsque vous déposez votre demande de prêt dans une banque, la décision d’accorder le crédit lui revient en grande partie. Par ailleurs, un prêt est accordé en deux grandes étapes. Dans un premier temps, l’établissement bancaire reçoit votre demande et l’analyse. À cette étape, il vérifie votre solvabilité.

A voir aussi : Quels sont les différents types de prêts ?

Pour vous accorder un prêt immobilier, la structure financière s’assure que vous avez la capacité de rembourser l’emprunt sans difficulté. Pour cela, elle va tenir compte d’un certain nombre de paramètres. Il s’agit entre autres de votre taux d’endettement, votre reste à vivre, votre apport personnel, votre capacité d’épargne, etc.

Si tous les voyants sont au vert, la banque décide de vous accorder un prêt immobilier en vous envoyant un accord de principe. Cependant, ce dernier ne peut être perçu comme un document officiel par lequel la banque s’engage à vous accorder un crédit. Il s’agit simplement d’une étape dans le processus de validation de votre requête.

A voir aussi : Quand commence le remboursement du prêt à taux zéro ?

Une fois que l’accord est émis, votre dossier est envoyé au service d’édition des offres de prêt. Le document qui en sort stipule les termes de l’offre qui vous est proposée. Elle est valide pendant 30 jours, mais vous devez passer une période de réflexion obligatoire de 10 jours. Au 11e jour, vous renverrez l’édition de l’offre de prêt signée pour le déblocage des fonds.

Un accord de prêt influencé par les organismes de cautionnement

Bien que la grande décision revienne à la banque, elle peut être influencée par l’avis des organismes de caution. En effet, les banques demandent des garanties afin de sécuriser l’emprunt. Dans le cas où votre emprunt serait couvert par une caution, l’établissement bancaire pourra soumettre l’analyse de votre dossier à un organisme de cautionnement.

La décision de celui-ci sera déterminante dans l’accord que vous espérez. En effet, l’organisme de cautionnement tiendra compte de votre profil pour donner son avis. Au cas où il serait favorable, la banque n’hésitera pas à vous accorder le prêt immobilier demandé. Dans le cas contraire, vous pouvez essuyer un refus.

La banque refuse d’accorder le prêt immobilier : quelles issues ?

L’acceptation de votre demande d’emprunt n’est pas systématique. Dès lors, la banque peut refuser de vous accorder le prêt. Néanmoins, il est toujours possible de vous rattraper. Pour commencer, vous pouvez demander à votre banque de vous fournir les motifs du refus. Cela vous permet surtout de corriger les failles dans votre dossier.

Par ailleurs, monter un dossier de prêt n’est pas à la portée de tous. Pour optimiser vos chances, vous pouvez vous faire accompagner par un courtier en crédit immobilier. Il vous assiste à chaque étape du processus, ce qui vous permet de décrocher le financement recherché plus facilement.

Articles similaires

Lire aussi x