Browse By

4 astuces pour faire entrer la lumière naturelle chez soi

aménager un petit salon

Vous souhaitez faire entrer la lumière naturelle chez vous ? Voici 5 astuces qui marchent à tous les coups. Ainsi, vous rendez les espaces intérieurs plus chaleureux et en même temps esthétiques. Création de fenêtres, puits de lumière, verrières d’atelier, peinture, la seule limite reste votre imagination. Agrandir les ouvertures pour faire entrer la lumière naturelle dans un habitat permet d’améliorer le confort de la maison et de réaliser des économies d’énergie, quelle que soit la saison. Il ne s’agit pas uniquement d’ajouter des fenêtres, mais de combiner plusieurs méthodes techniques et décoratives. Toutefois, la modification de façade doit faire l’objet d’une déclaration de travaux en mairie.

 

1- Installer des fenêtres dans les pièces sombres

Installer des fenêtres dans les pièces sombres est la solution idéale pour faire entrer la lumière naturelle chez soi. En même temps, vous allez réduire l’éclairage artificiel de la pièce en permettant en plus de réaliser des économies d’énergie. Si l’ouverture se situe sur un mur porteur, faites appel aux services d’un professionnel spécialisé dans le domaine. Un permis de construire peut être nécessaire dans certains cas.

 

2- Installer des fenêtres de toit

Faire poser des fenêtres de toit pour toit classique ou en pente est une solution idéale pour faire entrer la lumière naturelle chez soi ,par contre il existe aussi de lumiere artificiel comme des fenêtre lumineuses . La création d’ouvertures dans le toit apporte une luminosité immédiate et rendra la pièce plus esthétique . Pour le choix des fenêtres, il est obligatoire de respecter différentes normes qui permettent de s’assurer de la qualité thermique et acoustique de vos ouvertures, dont :

– la norme CE ;

– la norme NF ;

– la certification AEV ;

– la certification Qualibat, etc.

 

3- Installer des puits de lumière

Privilégiez l’installation de puits de lumière si la hauteur de plafond et le bâti le permettent. Ils éclairent naturellement la maison en l’isolant contre le froid et la chaleur. Sachez différencier la fenêtre de toit et le puits de lumière. La fenêtre de toit est une fenêtre d’au moins 0,8 m² percées sur le toit. Le puits de lumière de sont côté nécessite une installation quasi à plat et ne possède pas d’ouverture. Le puits de lumière est étanche et équipé d’un diffuseur, d’un tube réfléchissant et d’un dôme de cristal qui résiste aux chocs. Les formes et les dimensions des puits de lumière sont diverses.

 

4- Poser des verrières d’atelier

Poser des verrières d’atelier est également une excellente idée pour inviter chez soi la lumière naturelle. Il s’agit en fait de cloisons en verre qui séparent les pièces en laissant passer la lumière naturelle. Les fines ossatures en bois ou métalliques qui tiennent le matériau n’occultent pas la lumière. Les verrières d’atelier optimisent l’espace. Elles sont disponibles en de nombreuses dimensions. Les verrières d’atelier se fixent aisément au centre des cloisons non porteuses. En termes de décoration, elles sont fonctionnelles et très esthétiques. Aussi, elles sont isolants et diffuseuses de lumière. Une pose minutieuse est recommandée pour une meilleure durabilité dans le temps et une utilisation sûre.

 

Comments

comments