Browse By

LMP et LMNP, c’est quoi ?

Article rédigé par Jonathan Jourdan du blog http://immobilierdebutant.fr/ .

Nous entendons souvent parlé de statut LMP ou LNMP sans savoir exactement ce que cela signifie.

Nous allons voir dans cet articlLMP-LMNPe la différence entre ces 2 statuts, quand et comment se déclarer en LMP ou LMNP et  qui peut y prétendre.

Tout d’abord, vous devez obligatoirement proposer à la location un bien meublé. Un bien qualifié de meublé, doit permettre une installation immédiate de votre prochain locataire et doit contenir le matériel nécessaire à la vie courante.

LMP, kesako ?

Le LMP est le Loueur Meublé Professionnel.

Pour pouvoir prétendre au statut LMP, vous devez réunir 3 conditions :

  • Etre inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS)
  • Les revenus issus de votre location meublée doivent être supérieurs aux revenus professionnels du foyer
  • Les recettes doivent être supérieures à 23000 euros

Si l’une de ces 3 conditions n’est pas respectée, le statut LMP est impossible, vous serez donc considéré comme un Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP).

La plus-value en LMP et LMNP, commment ça se passe ?

Dans le cadre du LMP, vous êtes exonéré de plus-value au delà de 5 ans. Cette exonération est totale si elle ne dépasse pas 90000 euros. Lorsque les recettes ne dépassent pas 126000 euros, vous bénéficiez d’une exonération partielle.

Pour le LMNP, la plus-value est calculée de la même façon qu’une plus-value privée. Plus d’informations sur mon article http://immobilierdebutant.fr/la-plus-value-immobiliere/.

Concernant la déclaration , vous bénéficiez de certains avantages fiscaux.

En effet,  la location meublée est considérée par l’administration fiscale comme une activité commerciale. Vous entrez donc dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) et non pas des revenus fonciers.

Qu’est ce que cela change ?

  • jusqu’à 32600 euros de recettes : vous bénéficiez d’un abattement de 50% et vous relevez du régime micro-BIC.

au-delà de 32600 euros et jusqu’à 234000 euros : vous relevez du régime réel simplifié.

Ce n’est pas tout, l’abattement de 50% étant déjà intéressant, vous pouvez opter pour le régime BIC réel qui vous permet de déduire les intérêtes d’emprunt, les différents frais rencontrés, mais aussi l’amortissement de la valeur de son bien.

Un bien est généralement amorti sur 30 ans.

Cela vous permet généralement de ne payer aucun impôt sur vos loyers perçus…

La location meublée présente d’autres avantages !

En effet, le loyer du bien que vous allez proposer à la location sera forcément plus cher qu’une location vide. Un bien meublé se loue généralement 15% à 25% plus cher qu’une location vide.

La rentabilité que vous allez donc dégager sera plus importante.LMP

Meublé un studio ou un appartement n’implique pas forcément un gros investissement supplémentaire.

Pour une location meublée, la durée du bail est de 1 an, contre 3 pour une location vide.

Cela veut simplement dire, que si vous souhaitez récupérer le bien pour vous loger ou loger un proche, les délais seront beaucoup plus courts.

Autre avantage, la location meublée, vous permet louer votre bien en saisonnier. En effet, les locations meublées sont souvent visées par les étudiants.

Vous pouvez donc proposer votre bien en location à la semaine, week-end ou nuit durant l’été.

Cela vous permet incontestablement de dégager une très forte rentabilité.

CONCLUSION

J’ai essayé de vous expliquez le plus simplement possible, les avantages de ce type de statut, qui est effectivement très intéressant pour plusieurs raisons :

avantages fiscaux

  • location plus chère
  • permet la location saisonnière
  • durée du bail moins longue
  • rentabilité plus importante

Jonathan Jourdan

Comments

comments